tél. +33 1 84 17 23 51  
numéro français non surtaxé      
  Accueil Vidéos Devis dentaire Contact  
 
 
  Réseaux sociaux :

  Google+     Facebook

Maladie parodontale

Définitition, causes, conséquences, traitement et prix


Le maladie parodontale a une origine infectieuse, des bactéries détruisent le parodonte qui est constitué par les tissus de soutien de la dent : os alvéolaire, gencive, ligament, cément. Logées dans le tartre elles causent une inflammation de la gencive (gingivite) et la destruction du support osseux (alvéolyse).


Evolution de la maladie parodontale : de la gencive saine à la phase terminale en passant par la gingivite

Dans les images ci-dessus, l'instrument inséré entre la dent et la gencive est une sonde parodontale graduée, elle sert à mesurer la profondeur des poches et donc stade d'avancement de la parodontite.

Cette discipline de la chirurgie dentaire est appelée parodontologie, le dentiste spécialisé dans ce type de traitement est le parodontologue.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Voici une vidéo expliquant l'origine et les conséquences de la maladie parodontale avec la formation de la plaque dentaire et du tartre :


La plaque dentaire

C'est une pellicule très collante qui se forme toutes les 24h avec la salive, les résidus alimentaires solides et liquides. Elle s'accumule sur les dent à l'endroit ou la gencive et la dent se rejoignent.

La plaque peut facilement être éliminée par un brossage quotidien des dents et l'utilisation de fil dentaire pour nettoyer les interstices. Le jet dentaire, appelé aussi hydropulseur, les bains de bouche sont également utiles pour maintenir une bonne hygiène buccale, sans oublier le détartrage.

Si la plaque persiste à cause d'un manque d'hygiène par exemple ou si sa progression est favorisée par une salive au PH alcalin (opposé de acide), elle agrège des miéraux tels que le calcium et le phosphore, durcit et forme le tartre qui ne peut être éliminé par le patient avec un simple brossage.

Le tartre

Voici une vidéo de ORAL-B pour l'expliquer clairement et simplement :

L'accumulation de tartre contenant des bactéries qui libèrent des toxines cause une inflammation de la gencive (gingivite) et son décollement de la dent.

L'espace ainsi créé favorise l'entrée des bactéries, leur développement et celui du tartre, de plus en plus profondémement ,comme on le constate sur les 3 images à droite dans le dessin ci-dessus.

On peut donc retenir que ce sont la plaque et le tartre qui favorisent le développement des bactéries. Sans plaque pas de tartre, elles ne prolifèreraient donc pas ou peu.

Facteurs favorisant la plaque, le tartre et la gingivite

Ils sont assez nombreux et si certains sont cumulés leur effet est d'autant plus néfaste, en revanche certains peuvent être maîtriser par le patient :

  • Tabagisme
  • Changements hormonaux tels que la puberté, grossesse et ménopause
  • Diabète
  • Stress
  • Déficit en vitamie C et B3
  • Alimentation et allergie à certains aliments
  • Facteurs héréditaires
  • Médicaments (pilule contraceptive entre autres)
  • Mauvais alignement des dents
  • Obturations et couronnes dentaires mal ajustées

Proportion de la population sujette à cette infection

Comme le cite le Pr Philippe BOUCHARD dans l'article du Figaro sur la parodontite "La parodontite touche entre 20 % et 50 % des adultes dans les pays industrialisés. En France, 27 % des personnes ayant entre 35 et 65 ans sont atteintes de parodontite avancée (enquête nationale NPASES 1, 2007)".

A quelle vitesse évolue la parodontose ?

Le terme "Parodontose" désigne la mobilité de la dent. Son évolution est très variable.

Evolution lente voire stabilisation du parodonte si la maladie est traitée correctement, dès le début et concerne un patient en bonne santé.

Evolution rapide, elle peut être qualifiée de en dentisterie par "agressive", la parodontose apparaît rapidement et concerne toutes les dents. En 3 ans le déchaussement est très prononcé et irréversible.

Les symptômes de la parodontite

Les conséquences sur le parodonte, attaqué par les bactéries, avec des changement visibles en bouche.

Au niveau des gencives

  • Couleur rose qui vire progressivement au rouge,
  • Sa consistance devient molle
  • Son aspect picté en "peau d'orange" disparait
  • Décollement et rétraction progressif de la dent
  • Saignements au brossage

Au niveau des dents

Elles se déchaussent (apparaissent plus grandes), deviennent mobilent (se mettent à bouger), se déplacent (rotation, avancement ou recul) et sont recouverte par plus ou moins de tartre de couleur jaune-brun.

Des sensibilités ou douleurs au chaud et froid, à certains aliments et liquides accompagnent généralement ces symptômes.

Les chagements invisibles en bouche : résorption osseuse, altération du ligament qui relie la racine à l'os alvéolaire.

Comment la parodontologie peut soigner cette maladie

Un traitement antibiotique peut être prescrit une semaine avant l'intervention.

Cela commence par un détartrage supra et sous gingival pour retirer le tartre.

Ensuite il faut sonder les poches parodontales avec un instrument spécifique pour connaître leur profondeur (entre 2mm et 10mm environ).

Une analyse de la salive peut être nécessaire pour connaître le type de bactéries, leur quantité et virulence. Une prélèvement en bouche est envoyé à un laboratoire d'analyse pour observation au microscope et obtention d'un rapport.

Un curetage parodontal s'impose pour nettoyer en profondeur. Il existe deux principaux types de curetage qui sont effectués en fonction du stade d'avancement de la maladie.

Curetage parodontal "fermé"

Sorte de détartrage plus en profondeur avec des instruments spécifiques comme la curette qui permet de retirer le tartre à la surface de la dent au niveau du sillon gingival (points de contact dent/gencive). Le traitement se fait sous anesthésie locale.

A la clinique en Hongrie du Dr MERCZ c'est ce type de curetage que nous pratiquons le plus souvent.

Curetage parodontal "ouvert"

C'est un traitement chirurgical qui consiste à inciser la gencive pour la décoller (le dentiste appelle cela un "lambeau") et nettoyer la surface de la racine. D'où le nom de cet acte en dentisterie : curetage et surfaçage radiculaire. Le traitement se fait sous anesthésie locale.

Nos dentistes en Hongrie le pratiquent rarement ce type de curetage car il nécessite un suivi régulier, par ailleurs il s'applique dans les cas où la maladie est à un stade avancé, les résultats sont aléatoires, la pose d'implant est déconseillée pour ces patients car, comme les dents les implants risquent de ne pas tenir longtemps.

Je serai définitivement guéri(e) après le curetage ?

Malheureusement non et il peut y avoir de récidives. C'est un peu comme si vous passez l'aspirateur chez vous pour enlever la poussière, quelques temps après elle est revenue. Le traitement n'éradique pas définitivement les bactéries.

Un suivi est impératif pour nettoyer régulièrement, mesurer les effets du traitement à court, moyen et long terme, continuer et/ou mettre en place d'autres solutions.

Les échecs et limites en parodontologie

A un stade trop avancé avec un déchaussement très important, la situation est difficilement récupérable ou même irrécupérable et le parodontologue n'aura d'autre choix que l'extraction de la dent.

L'extraction est parfois préférable à l'acharnement thérapeutique pouvant s'avèrer pour le patient onéreux, contraignants, douloureux. Par ailleurs si la résorption osseuse progresse, l'implantation sera difficile voire impossible sans réaliser au préalable une greffe osseuse.

Une coopération étroite entre le parodontologue et son patient est indispensable pour que le traitement soit une réussite. Les consignes doivent être strictemet respectées, elles concernent surtout l'hygiène bucco-dentaire et le mode de vie du patient. Par exemple le tabagisme excessif, l'abus d'alcool sont incompatibles avec ce traitement.

Astuce facile pour freiner la maladie parodontale

En pharmacie vous pouvez acheter du bicarbonate de soude et de l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène) pour les mélanger et obtenir une pâte semblable à un dentifrice. On l'appelle aussi "pâte de Mons" ou pâte de Keyes".

Brossez-vous les dents avec cette pâte 2 à 4 fois par mois maximum, le bicarbonate de soude a pour effet de détruire les bactéries nocives et l'eau oxygénée de blanchir les dents. Le mélange peut pafois être trouvé en pharmacie. Parlez-en tout de même à votre dentiste et pharmacien avant de commencer.

Encore plus simple, nous recommandons le dentifrice Parodontax qui contient 68% de bicarbonate de sodium (sels minéraux) et des plantes (menthe, camomille, myrrhe, ratanhia, sauge, echinacée). Il est efficace pour la prévention et la maintenance d'une bonne santé buccale.

Nous parlons français Double compétence Matériel norme CE Séjour organisé

Luc et Maya nos secrétaires
parlent français, s'occupent de vous
durant tout votre séjour dentaire

Le Dr Mercz a exercé 5 années
en laboratoire de prothèse dentaire

Il provient des pays suivants :
Autriche, Japon, USA, Allemagne
Suisse, France, Hollande et Finlande

Transfert aéroport gratuit
Un taxi vous attend à l'aéroport
il vous emmène à votre hôtel

 
 © 2017 Implantologie dentaire Dr MERCZ - Hattyú utca 16 I.em (étage) 1015 Budapest - Hongrie 
En partenariat avec le réseau dentaire Endurance et le site DH Dental