Voyage dentaire en Hongrie : ce qu’il faut savoir avant de partir

Les prix de certains soins réalisés en France sont quasi inaccessibles pour une grande partie de la population. En outre, tous ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale, notamment les soins jugés purement esthétiques.

Cela concerne également une partie des soins dentaires. Pourtant, une bonne santé dentaire est une condition sine qua non à une bonne santé générale.

Pour toutes ces raisons, le tourisme médical, ou dentaire dans le cas qui nous concerne, devient une pratique de plus en plus fréquente et de nombreux Français vont désormais se faire soigner les dents à l’étranger.

La Hongrie compte parmi les pays réputés pour la qualité de leurs soins dentaires, mais aussi pour leurs tarifs abordables. D’ailleurs, la Hongrie est la 1re destination d’Europe et la 2e dans le monde en matière de soins dentaires (juste après le Mexique).

Vous cherchez des informations avant votre voyage dentaire en Hongrie ? Faisons le point ensemble.

Voyage dentaire en Hongrie : est-ce réellement moins cher  ?

Si vous projetez de vous faire soigner les dents en Hongrie, c’est bien évidemment pour réaliser des économies. Il est donc normal de se demander si cela est réellement moins cher.

De manière générale, c’est bien le cas puisque le coût de la vie en Hongrie est plus faible qu’en France (à hauteur de 45 %) tout comme le pouvoir d’achat local, moins élevé de 38 %. Cela signifie que tout est moins cher en Hongrie qu’en France. Mais qu’en est-il réellement ?

Des prix de santé variables

En matière de soins dentaires, la différence de coût de la vie représente une économie de près de 50 % pour la pose d’un implant dentaire complet (implant + couronne) : entre 800 et 1 000 euros en Hongrie, contre 1800 euros en moyenne en France.

Mais attention, les tarifs pratiqués dépendent également des cabinets ou cliniques dentaires et certains n’hésitent pas à utiliser une tarification trompeuse, en affichant des prix assez faibles sur certains dispositifs médicaux pour mieux se rattraper sur d’autres, augmentant ainsi considérablement la facture finale. C’est notamment le cas du pilier dentaire. Celui-ci est indispensable pour relier l’implant (racine artificielle) à la dent artificielle (la couronne).

Pensez à prendre en compte les remboursements auxquels vous avez le droit en France (Sécurité sociale + mutuelle complémentaire d’entreprise ou personnelle si vous en avez souscrit une) avant de tirer des conclusions sur les économies effectives.

Des frais complémentaires à prendre en compte

Même s’il s’agit d’une évidence, permettez-nous de le souligner quand même. Aux prix des soins dentaires, il convient d'ajouter les frais liés au voyage en Hongrie :

  • le transport jusqu’en Hongrie (le billet d’avion étant la solution la moins coûteuse) et le transport sur place (transport en commun, taxi, etc.), certaines cliniques proposent le transfert aéroport-hôtel ;
  • l’hébergement sur place (il est rare que cela soit inclus, contrairement au tourisme de chirurgie esthétique), il faut compter environ 50 euros par nuit pour un hôtel de milieu de gamme (en basse saison) ;
  • les repas sur place, il faut compter une quinzaine d’euros pour un repas dans un restaurant moyen de gamme.

Notre coordinateur français avec plus de 15 années d'expérience vous facilite grandement les démarches. L'équipe médicale est très efficace elle aussi, traitant régulièrement des patients étrangers.

Une fois tous les frais pris en compte, alors, vous pourrez calculer les économies réellement réalisées et voir si un tel déplacement et la logistique qu’il occasionne se justifient.

Voyage dentaire en Hongrie : quelle prise en charge  ?

La prise en charge des frais de santé par la Sécurité sociale dépend bien évidemment du pays choisi. En effet, seuls des soins dans les pays de l’Union européenne ouvrent droit à un possible remboursement, notamment avec la carte de sécurité sociale européenne (à demander sur le site Ameli 15 jours minimum avant votre voyage dentaire en Hongrie).

La bonne nouvelle est que la Hongrie fait partie de l’Union européenne : vous pouvez donc vous faire rembourser vos soins dentaires  !

L’autre bonne nouvelle est qu’une directive européenne de 2011 instaure le remboursement des soins à l’étranger dans les mêmes conditions que le pays d’origine du patient. Pour faire simple, un Français ayant réalisé des soins en Hongrie se verra pris en charge dans les mêmes conditions que des soins réalisés en France. Attention néanmoins, car les soins d’orthodontie nécessitent une autorisation préalable de la Sécurité sociale.

Dernier point important concernant la prise en charge : la garantie en cas de complications.

Même si les soins dentaires sont réellement qualitatifs en Hongrie, à la condition de choisir un cabinet dentaire ou une clinique dentaire réputée pour son sérieux, il y a des cas où des complications peuvent surgir quelque temps après le traitement (mauvaise intégration, mauvaise hygiène bucco-dentaire, etc.).

Il faut savoir qu’il vous sera difficile de trouver un dentiste en France acceptant d’intervenir sur un dispositif médical qu’il n’a pas posé (sauf urgence vitale bien évidemment), car cela engagerait alors sa responsabilité sur un acte médical qu’il n’a pas réalisé.

Un nouveau voyage en Hongrie sera sans doute la seule solution. Outre les formalités complémentaires, ce second déplacement peut donc gommer les économies initialement réalisées.

Voyage dentaire en Hongrie : que faut-il savoir d’autre  ?

Outre les informations relatives aux soins dentaires, vous avez probablement des interrogations quant au voyage en lui-même. Voici donc quelques informations complémentaires pour que votre voyage ait lieu dans les meilleures conditions.

  • 1. La Hongrie fait partie de l’espace Schengen, aussi, seule votre carte d’identité vous sera demandée à l’aéroport.
  • 2. La Hongrie ne fait pas partie de la zone euro. La monnaie locale est le forint (1 euro équivaut à 300 forints). Pensez donc à faire le change dans un bureau de change en Hongrie ou à retirer directement de l’espèce dans un distributeur de billets, ce sont les solutions offrant les meilleurs taux de change. Pour ces mêmes raisons, ne payez pas en euros.
  • 3. La Hongrie faisant partie de l’Union européenne, vous pourrez utiliser votre forfait mobile. Nous vous conseillons cependant de vous en assurer auprès de votre opérateur.

Voilà donc toutes les clefs pour organiser un voyage dentaire en Hongrie sereinement  !

Page mise à jour le 29/05/2023